[Cartes statistiques des Eaux et des Egouts de la Ville de Paris]. Plan statistique dressé sur la demande du Conseil Municipal par Mr. l'Ingénieur en chef Emmery, continué par ses successeurs, étendu jusqu'aux fortifications par ordre de Mr le Baron Haussmann Sénateur Préfet de la Seine. 1858.

EMMERY DE SEPT-FONTAINES (Henry-Charles);

Published by Imprimerie Lemercier, 1858
Used / Quantity Available: 0
Available From More Booksellers
View all  copies of this book

About the Book

We're sorry; this specific copy is no longer available. Here are our closest matches for [Cartes statistiques des Eaux et des Egouts de la Ville de Paris]. Plan statistique dressé sur la demande du Conseil Municipal par Mr. l'Ingénieur en chef Emmery, continué par ses successeurs, étendu jusqu'aux fortifications par ordre de Mr le Baron Haussmann Sénateur Préfet de la Seine. 1858. by EMMERY DE SEPT-FONTAINES (Henry-Charles);.

Description:

4 feuilles entoilées de 226 x 165 cm sous chemise, pièces de titre papier contrecollée au verso. Tracé en noir. Titre précédé de la mention Service Municipal ; dans un cartouche, en bas et à gauche du plan : Tableau comparatif des Hauteurs d'Eau dans les Reservoirs et dans les Cuvettes de Distribution ; en haut et à gauche, Armes de la Ville de Paris. Carte statistique des égoûts de la Ville de Paris. Entrées d'eau : Grilles et bouches sous trottoirs ; Trappes de service. Lignes de faîtes ; Divisions du Sol par Bassins. Reproduisant à l'échelle d'un millimètre et demi pour dix mètres les Plans-Archives dressés par lignes d'Egouts, sur l'Echelle de la Voirie de Paris et déposés à la Ville. Les dites Archives fondées, les dits Plans relevés à partir de 1833 et la présente carte exécutée : sous les Ordres et par les Soins de Mr. Emmery. Gravée sur la demande du Conseil Municipal et suivant arrrêté du 4 avril 1837. De Mr le Comte de Rambuteau, Pair de France Prédet de la Seine. Complétée jusqu'au 31 décembre 1857. Dressée par Achin, gravée par Dormier, Ecritures par Lale, dirigée par Monvoisin. Imprimerie Lemercier, Paris, 1857. 1 carte entoilée de 130 x 92 cm. Carte chromolithographiée par Avril frères. Tracé en couleurs. En haut à gauche : Ville de Paris. Service municipal. Ensemble 2 plans en 5 feuilles sous chemise et étui de l'époque, percaline verte, titre doré « Eaux - Egouts - Bois de Boulogne ». Le premier plan statistique établi sous la direction de l'ingénieur Emmery fut publié en 1839 (avec indication des aqueducs de ceinture, rigoles d'embranchement, conduites maîtresses et branchements, galeries, réservoirs, fontaines etc.) puis régulièrement mis à jour et complété. « (Sous la Monarchie de Juillet) le domaine de l'eau et des égouts fut marqué par le rôle de l'ingénieur Henry-Charles Emmery de Sept-Fontaines (1789-1842). Formé à l'École Polytechnique puis à l'École des Ponts et Chaussées, il fut actif de 1832 à 1839 au sein du service municipal dont il fut nommé « ingénieur en chef directeur » en octobre 1835. À une époque où la ville hésitait à concéder la distribution des eaux, celui-ci, animé de fortes convictions sociales, obtint que cela reste la prérogative de la ville, le seul moyen à ses yeux pour garantir de l'eau à tous. Outre le lancement d'une vaste campagne de travaux, il mit en place une réorganisation du travail visant à coordonner les réseaux d'égout, les conduites d'eau et le tracé des rues ainsi que des enquêtes statistiques et cartographiques, outils indispensables aux ingénieurs pour synchroniser leurs activités. Ainsi il fut le premier à établir une vision transversale de la ville, par le biais d'un travail en commun avec le service du pavé : ce rapprochement eut d'importantes incidences dans la mesure où la question de l'écoulement des eaux - parce qu'il se faisait traditionnelement au centre de la chaussée - fut longtemps un frein à l'établissement des trottoirs. L'action d'Emmery qui instaura des conférences entre les ingénieurs des services des eaux, des égouts et du pavé conduisit en 1848 à la réforme du « service municipal » qui rationalisa de façon extraordinaire l'organistaion des interventions sur les réseaux puisqu'elle réunit le service du pavé à celui des eaux et égouts et établit que les ingénieurs au lieu d'être en charge d'une question (l'eau, les égoûts ou la rue) avaient la responsabilité transversale d'un secteur géographique. »[Alice Thomine-Berrada, Histoire des politiques d'urbanisme à Paris in Livret-annuaire 21 de l' Ecole pratique des hautes études] L'année 1858 du Plan statistique des Eaux manque à la B.N.F. qui possède strictement sous ce même titre les années 1861 et 1868. Bel exemplaire signé et daté du 15 mai 1860 par l'Inspecteur général Michal, directeur du service municipal des travaux publics de Paris. Bookseller Inventory #

Bibliographic Details

Title: [Cartes statistiques des Eaux et des Egouts ...
Publisher: Imprimerie Lemercier
Publication Date: 1858

Top Search Results from the AbeBooks Marketplace

1.

EMMERY DE SEPT-FONTAINES (Henry-Charles);
Published by Imprimerie Lemercier, Paris (1858)
Used Hardcover Signed Quantity Available: 1
Seller
Rating
[?]

Book Description Imprimerie Lemercier, Paris, 1858. 4 feuilles entoilées de 226 x 165 cm sous chemise, pièces de titre papier contrecollée au verso. Tracé en noir. Titre précédé de la mention Service Municipal ; dans un cartouche, en bas et à gauche du plan : Tableau comparatif des Hauteurs d'Eau dans les Reservoirs et dans les Cuvettes de Distribution ; en haut et à gauche, Armes de la Ville de Paris. Carte statistique des égoûts de la Ville de Paris. Entrées d'eau : Grilles et bouches sous trottoirs ; Trappes de service. Lignes de faîtes ; Divisions du Sol par Bassins. Reproduisant à l'échelle d'un millimètre et demi pour dix mètres les Plans-Archives dressés par lignes d'Egouts, sur l'Echelle de la Voirie de Paris et déposés à la Ville. Les dites Archives fondées, les dits Plans relevés à partir de 1833 et la présente carte exécutée : sous les Ordres et par les Soins de Mr. Emmery. Gravée sur la demande du Conseil Municipal et suivant arrrêté du 4 avril 1837. De Mr le Comte de Rambuteau, Pair de France Prédet de la Seine. Complétée jusqu'au 31 décembre 1857. Dressée par Achin, gravée par Dormier, Ecritures par Lale, dirigée par Monvoisin. Imprimerie Lemercier, Paris, 1857. 1 carte entoilée de 130 x 92 cm. Carte chromolithographiée par Avril frères. Tracé en couleurs. En haut à gauche : Ville de Paris. Service municipal. Ensemble 2 plans en 5 feuilles sous chemise et étui de l'époque, percaline verte, titre doré « Eaux - Egouts - Bois de Boulogne ». Le premier plan statistique établi sous la direction de l'ingénieur Emmery fut publié en 1839 (avec indication des aqueducs de ceinture, rigoles d'embranchement, conduites maîtresses et branchements, galeries, réservoirs, fontaines etc.) puis régulièrement mis à jour et complété. « (Sous la Monarchie de Juillet) le domaine de l'eau et des égouts fut marqué par le rôle de l'ingénieur Henry-Charles Emmery de Sept-Fontaines (1789-1842). Formé à l'École Polytechnique puis à l'École des Ponts et Chaussées, il fut actif de 1832 à 1839 au sein du service municipal dont il fut nommé « ingénieur en chef directeur » en octobre 1835. À une époque où la ville hésitait à concéder la distribution des eaux, celui-ci, animé de fortes convictions sociales, obtint que cela reste la prérogative de la ville, le seul moyen à ses yeux pour garantir de l'eau à tous. Outre le lancement d'une vaste campagne de travaux, il mit en place une réorganisation du travail visant à coordonner les réseaux d'égout, les conduites d'eau et le tracé des rues ainsi que des enquêtes statistiques et cartographiques, outils indispensables aux ingénieurs pour synchroniser leurs activités. Ainsi il fut le premier à établir une vision transversale de la ville, par le biais d'un travail en commun avec le service du pavé : ce rapprochement eut d'importantes incidences dans la mesure où la question de l'écoulement des eaux - parce qu'il se faisait traditionnelement au centre de la chaussée - fut longtemps un frein à l'établissement des trottoirs. L'action d'Emmery qui instaura des conférences entre les ingénieurs des services des eaux, des égouts et du pavé conduisit en 1848 à la réforme du « service municipal » qui rationalisa de façon extraordinaire l'organistaion des interventions sur les réseaux puisqu'elle réunit le service du pavé à celui des eaux et égouts et établit que les ingénieurs au lieu d'être en charge d'une question (l'eau, les égoûts ou la rue) avaient la responsabilité transversale d'un secteur géographique. »[Alice Thomine-Berrada, Histoire des politiques d'urbanisme à Paris in Livret-annuaire 21 de l' Ecole pratique des hautes études] L'année 1858 du Plan statistique des Eaux manque à la B.N.F. qui possède strictement sous ce même titre les années 1861 et 1868. Bel exemplaire signé et daté du 15 mai 1860 par l'Inspecteur général Michal, directeur du service municipal des travaux publics de Paris. Bookseller Inventory # 10604

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question

Buy Used
£ 1,071.29
Convert Currency

Add to Basket

Shipping: £ 14.73
From France to United Kingdom
Destination, Rates & Speeds